2 Déc | Actualités

Régis Le Bris “Se régénérer et reprendre du rythme”

Cette semaine, les joueurs du FC Lorient étaient de retour à l’entrainement après 15 jours de coupure. L’occasion pour l’entraineur, Régis Le Bris, de faire un premier point après quelques jours de reprise. 

Régis, cette année vous devez vous adapter à un championnat bien particulier… Une Coupe du Monde en pleine saison avec une trêve de 15 jours. 

C’est forcément différent d’une trêve internationale classique à Noël. De manière générale, on libère les joueurs pendant 4/5 jours, avant de reprendre. Cette année, avec la Coupe du Monde placée en fin d’année, les joueurs ont pu coupé pendant deux semaines. Il faut s’adapter à cela.

Dans quel état de forme étaient les joueurs à la reprise ? 

Lundi, les joueurs étaient tous très contents d’être là. Dans un bon état de forme. Avec maintenant cette nécessité de reprendre du rythme. On a quatre semaines pour être prêt avant la reprise de la Ligue 1. Les premiers jours se déroulent en tout cas très bien.

La semaine prochaine, vous partez pour une semaine de stage en Espagne… 

C’est un lieu de stage assez commun pour les clubs. Le fait de se délocaliser favorise aussi la cohésion, c’est intéressant pour les joueurs. On va avoir des conditions d’entraînement qui seront très bonnes, un climat plus doux, et un match amical pour terminer la semaine. Ça va nous plonger dans la préparation de la compétition.

Puis une rencontre face à Osasuna, actuel 7ème de Liga, pour clôturer le stage… 

Oui c’est un club que je connais bien. Pour la petite anecdote, j’avais réalisé un stage BEPF là bas (novembre 2021). Un club à notre image, qui performe très bien cette année en Liga.

Une équipe avec beaucoup d’intensité, d’engagement, très attaché à ses valeurs aussi. Un club familial où les joueurs sont proche des supporters. Un club qui nous ressemble beaucoup.

Cette rencontre face au club d’Osasuna, c’est un choix ? 

Oui c’est un choix. Je suis attaché au football espagnol. J’ai d’ailleurs eu l’occasion d’en visiter nombreux d’entre-eux. Notre souhait était de se confronter à une équipe de Navarre ou du Pays-Basque. Un choix d’un club et d’une région.

Comment vous abordez cette deuxième partie de saison ? 

C’est atypique. On a pas du tout le même sentiment qu’au démarrage de la saison. On a déjà cinq mois de vécu tous ensemble, les joueurs ont déjà des principes de jeu.

Maintenant on doit capitaliser sur ces premiers mois. Reconstruire une préparation physique, se régénérer, pour nous permettre d’attaquer, de la meilleure façon, la deuxième partie de saison.

Partager sur : Facebook | Twitter